Ctl web
- 289 -

Le phishing sur les reseaux sociaux

Il est très courant depuis un certain temps de se faire attaquer sur le net et de se faire dérober toutes ses informations personnelles. Le phishing qui est encore appelé l'hameçonnage est une technique frauduleuse utilisée par les pirates informatiques pour récupérer des informations auprès d’internautes. Si vous n’avez jamais été victime d’une telle attaque alors vous devez vous en méfier. Sur les réseaux sociaux ses attaques sont fréquentes, beaucoup en sont victimes sur Facebook, twitter, Instagram, Whats App et beaucoup d’autres encore. Vous devez vous méfier de leurs façons de procéder que nous allons vous dévoiler afin que vous compreniez les ruses de ses arnaqueurs.

Le phishing : un monde de fraude

Les attaques cybernétiques sous la forme de phishing sont très fréquentes. Lorsque vous recevez des messages de la part de votre banque ou de votre société d’assurances vous demandant de mettre à jour vos les informations concernant vos données personnelles sous prétexte d’une mise à jour, sonnez l’alarme. Vous pourrez recevoir des messages sur vos réseaux sociaux vous invitant à remplir un formulaire de vos données personnelles pour que vous puissiez gagner un billet d’avion gratuit en première classe pour Dubaï. C’est aussi une technique très courante. En répondant à leur requête, vos données personnelles seront utilisées à leurs fins personnelles.

Le phishing : se trouver une protection

Contre toute attaque il est important de se trouver des protections. Les attaques cybernétiques existent parce que l’homme est un être social, et par conséquent il faut que votre protection soit intégrée dans le social. Il est très important que vous vous procuriez un anti- phishing pour bloquer ces messages qui cachent une intention de fraude. Il faut aussi que vous ayez une relation de confiance avec votre banque, de telle sorte que dès réception d’un message vous demandant de faire des mises à jour, vous vous renseignez auprès de votre banque pour vérifier la véracité de ses messages.

Débattez sur notre page.